Effets sur la sclérose en plaque

Les bénéfices du massage sur des patients atteints de sclérose en plaque.
Journal of Bodywork and Movement Therapies, 2, 168-174.
Hernandez-Reif, M., Field, T., Field, T., & Theakston, H. (1998). Lien vers l'article original

24 adultes atteints de scléroses en plaque ont été aléatoirement placés soit dans un groupe de traitement médical habituel (« groupe témoin ») soit dans un « groupe massé » avec des séances de 45 minutes, 2 fois par semaines pendant 5 semaines. Le « groupe massé » était moins anxieux et moins dépressifs immédiatement après les séances. A la fin de l’étude, ils avaient développé une meilleure estime d’eux-mêmes, une meilleure image de leurs corps ainsi qu’une progression dans le rapport à la maladie. S’ensuivit également une amélioration de leur propre considération sociale.

La 1sclérose en plaques est une maladie inflammatoire, chronique et progressive du système nerveux central (cerveau et moelle épinière). Les médecins nomment également cette maladie encéphalomyélite disséminée, inflammation survenant de façon disséminée au niveau du cerveau et de la moelle épinière. Source
Symptômes:
    - Troubles sensitifs atteignant un membre (bras, jambes...) ou une partie d'un membre: diminution de sensibilité, sensation de brûlures, picotements, décharges électriques.
    - Troubles de la vision: l'atteinte la plus fréquente est la névrite optique qui se caractérise par la diminution de la vision d'un œil et par l'altération de la vision des couleurs de ce même œil, mais d’autres troubles peuvent survenir comme un dédoublement des images (diplopie) ou l’apparition de taches sombres (scotomes).
    - Troubles de la coordination, essentiellement liés à une atteinte du cervelet: difficultés à réaliser des mouvements précis, difficultés à articuler, manque d'équilibre.
    - Diminution de force au niveau d'un ou plusieurs membres.
    - Diminution de force au niveau des 2 jambes et perte de sensibilité liée à une atteinte de la moelle (myélite).
    - Troubles de l'équilibre liés à une atteinte de la sensibilité dite profonde, c'est-à-dire de la capacité du corps à se situer dans l'espace.
    - Troubles du contrôle des urines ou des selles et/ou troubles sexuels. etc.
Source